retour carte "La route de la soie"

 

Samarcande

 

Samarcande (ou Samarqand en ouzbek) est située à environ 7 km de la rivière Zeravchan (ancienne Sogd, d'où Sogdiane).

Samarcande était autrefois capitale de la Sogdiane, province de l'empire des Perses . Elle s'appelait Maracanda au temps d'Alexandre le Grand. Des fouilles archéologiques sont en cours sur le site d'Afrasiyab.

Samarcande  a été capitale de l'empire de Tamerlan, puis de l'Ouzbékistan soviétique de 1925 à 1930.

Elle a été occupée successivement par Alexandre le Grand (329 avant notre ère), par le khanat turc des T'ou-kiue (du 6ème au 8ème siècle), par les Arabes (8ème et 9ème siècles), par les Samanides (9ème et 10ème siècles), par les Turcs seldjoukides (11ème et 12ème siècles). Elle est en partie détruite par Gengis Khan en 1220, et relevée par Tamerlan qui en fait la capitale de son empire en 1369. Au 14ème et au 15ème siècle, pendant la renaissance timouride, elle est le centre de la civilisation musulmane d'Asie Centrale. En 1500 elle tombe aux mains des Cheïbanides (Ouzbeks) et au milieu du 16ème siècle les Cheïbanides transfèrent leur capitale à Boukhara. Aux 17ème et 18ème siècles, elle se dépeuple. Le 14 mai 1868 les Russes entrent dans la ville, qui échappe alors à l'émir de Boukhara. Un nouvel essor économique s'ensuit.

Samarcande est aujourd'hui une grande métropole de 400 000 habitants, seconde ville du pays après Tachkent.

 

 

Statue d'Amir Timur, à Samarcande (au début de Registanskaya)

 

Le mausolée Gour-Emir contient le tombeau de Tamerlan, de son petit-fils Ouloug-Beg, ainsi que celui d'autres Timourides.

cénotaphe de Tamerlan  (onyx sombre, au milieu)

tombe réelle dans la crypte
face au Gour Emir, le mausolée Roukhabad :
Le Reghistan (reg=sable, stan=place) est la place principale de Samarcande. Elle est bordée par trois médersa.
Médersa Chir Dor (1636) :
Médersa Tilia Kari (1660) :
Médersa Ouloug Beg (1420) :
derrière le Reghistan, Tchorsou (bazar à coupole) :
Mosquée de Bibi Khanoum :
Le bazar près de la mosquée Bibi Khanoum :
Nécropole Chah-i-Zinda :
Afrasiab (fouilles et musée de l'ancienne ville) :
le mausolée du prophète Daniel :
Observatoire d'Ouloug Beg :
Aspects divers de la ville :  

Madame Mounira Vakhidova, excellente guide de Samarcande, au savoir inépuisable.
 
   
Route de Samarcande à Tachkent, traversée du Sir Darya :  

 

retour carte "La route de la soie"