retour carte "La route de la soie"

 

 

Kokand

 

Ville située en Ouzbékistan, dans l'ouest de la région du Ferghana.

Pendant près de 2 siècles (de 1709 à  1876), Kokand a été capitale d'un khanat qui a prospéré, rival des khanats de Boukhara et de Khiva. La ville était devenue un centre commercial et religieux important.

Le khanat a été supprimé lors de la conquête russe en 1875 (contrairement aux khanats de Boukhara et de Khiva qui ont subsisté jusqu'en 1920). A cette date, l'ancien khanat a été annexé au territoire dénommé "Turkestan", avec un gouverneur russe, capitale Tachkent. Le 18 février 1918 l'Armée Rouge faisait son entrée dans la ville, après un court épisode d' un gouvernement provisoire réformiste. Kokand a intégré la république d'Ouzbékistan lors de la création de cette dernière en 1924.

Actuellement la population est de 200 000 habitants.

Mausolée Modari Khan :  

Séance de désenvoûtement (la patiente est frappée sur toutes les parties du corps avec un petit coussin)

   
 
   
Palais de Khoudoyar Khan :
(Khoudoyar Khan est le dernier khan de Kokand, règne de 1844 à 1875, mort en exil en 1882, à Orenbourg dans l'Oural)
   
Mosquée Juma :  
 
   
Route de Kokand à Tachkent par le col de Kamtchik (2268 m) - monts Tchatkal :  

 

retour carte "La route de la soie"